Dans certains métiers, porter des EPI au quotidien tels des chaussures de sécurité se révèle être indispensable pour les travailleurs. Le choix de ces chaussures dépend non seulement du poste de l’individu, mais également de son lieu de travail. Ces chaussures sécurisent l’individu des dangers auxquels il s’expose durant ses heures de travail.
Il vaut mieux leur accorder l’importance qu’elles méritent, mais il ne faut pas non plus y aller à l’aveugle en les choisissant.

Des critères de base : commodité et praticité

Étant donné que ces chaussures seront mises quotidiennement, il faut penser avant tout au confort qu’elles apportent. On peut le caractériser par les composants de la chaussure elle-même.
L’autre critère de sélection est la praticité de ces chaussures, en d’autres termes, leur légèreté. Pour éviter une fatigue prématurée durant votre journée de travail, il vaut mieux opter pour des chaussures légères équipées de coquille de protection et de semelle antiperforation.

Autre élément important : la matière de fabrication

Mis à part l’esthétique qu’offre la matière de fabrication des chaussures de sécurité, il ne faut pas oublier qu’elle doit convenir aux activités professionnelles pour des fins d’usage à long terme. Le choix est à faire parmi les nombreux matériaux qui existent : cuir, velours, nubuck, synthétique, etc.
Afin d’assurer que certaines chaussures soient durables, il existe des modèles avec bout recouvert pour diminuer l’usure de la chaussure.

Les chaussures adaptées pour le secteur du bâtiment

Les travaux sur chantiers boueux, à l’exemple des déblaiements, conduisent le travailleur à opter pour des modèles de chaussure de sécurité précis : montantes et antidérapantes.
Ces bottines de sécurités conviennent pour toutes conditions de travail, surtout pour les travailleurs pointilleux. Elles sont adaptées pour les situations extrêmes et suivent des normes internationales : antidérapantes, résistantes à l’eau, et protègent contre le froid.